Un joyau de l’histoire du sport automobile sera la vedette de la vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s à Monterey en Californie, les 24 et 25 août prochains. Il s’agit de la Ford GT40 Mk II ayant le châssis P/1016, celle qui avait terminé en troisième position lors des 24 Heures du Mans de 1966.

C’est durant cette épreuve d’endurance mythique que le duel opposant Ford et Ferrari durant les années 60 a atteint son paroxysme. Le constructeur de Dearborn avait, en effet, remporté les trois premières places avec ses GT40.

Ronnie Bucknum et Dick Hutcherson, deux pilotes étatsuniens de l’écurie Holman & Moody, étaient aux commandes de cette voiture arborant le numéro 5 (qu’on aperçoit à l’extrême gauche sur la photo d’archives de Ford ci-dessous) lorsqu’elle a complété les 348 tours de piste pour terminer au troisième rang du classement général.

HeapMedia486569

Bruce McLaren et Chris Amon partageait la voiture qui a franchi la première la ligne d’arrivée, alors que Ken Miles et Denny Hulme pilotaient celle qui a terminé en deuxième place.

Leurs GT40 Mk II étaient le fruit d’une évolution du programme original des Ford GT. Le « 40 » de leur vocable référait d’ailleurs la faible hauteur de leur carrosserie dont le pavillon culminait à 40 po (1 016 mm).

La Mk II était animée par un V8 de 7,0 L monté en position centrale. Préparé pour la course, ce moteur de 540 chevaux lui permettait de frôler les 300 km/h.

Ce moteur était très différent de ceux des rivales européennes de la Ford. Les Porsche 906 avaient un 6-cylindres « Boxer » de 1,9 L, alors que les Ferrari 275 GTB Competizione étaient munies d’un V12 de 3,3 L.

Après la victoire du Mans, en 1967, la GT40 au châssis P/1016 sera inscrite à trois autres épreuves importantes. Les 24 Heures de Daytona de cette année-là constitueront son chant du cygne, des problèmes de boîtes de vitesses mettant un terme prématurément à sa présence en piste.

HeapMedia486606

En 1970, cette voiture est donnée au Musée Harrah de Reno au Nevada, où elle sera exposée durant plusieurs années. Elle fera ensuite partie de diverses collections privées jusqu’à ce que le collectionneur suisse Claude Nahum en fasse l’acquisition en 2004. Durant toutes ces années, on la verra périodiquement dans les grandes expositions. En 2003, elle sera même le Choix du public au prestigieux concours d’élégance de Pebble Beach, en Californie.

Restaurée à grands frais pour M. Nahum, qui possède deux autres GT40, la voiture victorieuse du Mans a retrouvé sa livrée or originale. Les experts de RM Sotheby’s estiment qu’elle trouvera preneur pour une somme située entre 9 et 12 millions de dollars US à Monterey.

Elle sera exposée au siège social new-yorkais de Sotheby’s à partir du 21 juin.