Abellio, l’une des entreprises privées faisant affaire avec le réseau de transport londonien Transport for London (TfL), fait rouler plus de 740 véhicules sur 48 trajets différents à travers la capitale anglaise. Depuis mai dernier, trois trajets ont servi à implanter un projet pilote d’assistance à la conduite, avec des résultats impressionnants: une diminution de 29% des accidents évitables et une réduction de 60% des blessures.

On entend par « accidents évitables » ceux qui sont du ressort du chauffeur, donc où c’est l’erreur humaine qui est en cause. Pour un chauffeur d’autobus en ville, on peut penser, par exemple, aux accidents où les piétons se retrouvent dans les angles morts de l’autobus, ou encore aux cyclistes qui sont happés lorsque le véhicule effectue un virage.

La technologie Mobileye Shield Plus, développée par l’entreprise Mobileye, permet ainsi de garder un oeil sur l’environnement immédiat de l’autobus grâce à l’utilisation de capteurs à l’extérieur du véhicule. Ceux-ci détectent la présence d’un obstacle — piéton, cycliste, moto, autre véhicule, etc. — aux alentours de l’autobus et lorsque celui-ci représente un risque élevé de collision, il en avertit le chauffeur par le biais de signaux sonores et visuels.

HeapMedia492064

« Le réseau d’autobus de Londres est l’un des plus sûrs au monde, avec moins de trois blessés pour chaque million de trajets », indique le directeur du Développement des affaires d’autobus pour la TfL. « Nous nous félicitons de l’essai de Mobileye par Abellio dans le cadre du Fonds pour l’innovation en matière de sécurité des bus de TfL et nous sommes impatients de partager les premières conclusions au Sommet sur la sécurité des bus », ajoute-t-il.

Londres n’est pas la première ville à implanter un tel projet-pilote: on parle ici de plus de cent distributeurs de service à travers le monde, pour une utilisation de la technologie « Mobileye » sur plus de 15 millions de véhicules. Il s’agit, qui plus est, d’une technologie qui peut être ajoutée à un véhicule déjà construit.

Avec les technologies d’aides à la conduite qui se démocratisent, il pourrait être intéressant de considérer ajouter des technologies du genre aux autobus urbains et interurbains québécois. En effet, dans la plupart des cas d’accidents impliquant un véhicule lourd, les décès surviennent chez les autres parties impliquées dans l’accident.